Ndélé : Un commandant de la CPJP a tué sa femme et son fils

  Ndélé, 21 juin 2012 (RJDH) – Un commandant du groupe armé de la Convention des patriotes pour la justice et la paix (CPJP), Abderrahmane Sélémane, a tué sa femme âgée de 32 ans et son fils de 2 ans avec un poignard, le 17 juin à 80 km de Ndélé (nord-est).

L’information est parvenue à notre correspondant ce jeudi 21 juin. D’après l’histoire,  l’événement s’est produit au cours d’un malentendu qui à l’opposait sa femme. Sous le coup de la colère, il a donné trois coups de poignard. L’enfant a quant à lui reçu deux coups.

« Le cri de l’enfant a alerté les voisins qui sont accourus, malheureusement la femme et l’enfant ont succombé à leurs blessures quelque temps après. Abderrahmane Sélémane est arrêté et enfermé par le haut commandement de la CPJP, à Akousourbak (80 Km de la ville de Ndélé) », a expliqué un élément de ce groupe armé.

Issa Kader, un combattant de ce groupe armé qui affirme avoir vécu les faits a expliqué que son  compagnon d’arme a commis son forfait sous l’emprise de l’alcool ».

About these ads

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • Entrez votre adresse email pour suivre ce blog et recevoir les notifications de nouveaux messages par email.

    Rejoignez 3 123 autres abonnés

  • RJDH – RCA

  • Avec le soutien de:

  • Internews

    Internews est une organisation internationale à but non lucratif dont la mission est de supporter les médias locaux dans le monde entier pour donner aux gens les nouvelles et les informations dont ils ont besoin, la possibilité de se connecter et les moyens de faire entendre leur voix. Internews soutient financièrement le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme et il n'est pas responsable des choix éditoriaux que le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme fait en termes de contenu.
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 3 123 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :