Obo : Des médicaments pour l’hôpital préfectoral

Un malade à l'Hopital d'Obo (Photo CICR)

Obo, 28 juillet 2012 (RJDH) – L’ONG Merlin a donné une quantité importante de produits pharmaceutiques à l’hôpital préfectoral de la ville d’Obo, le vendredi 27 juillet.

Le médecin chef de l’hôpital préfectoral d’Obo, le docteur Romaric Zarambaud, a expliqué que ces produits vont renforcer la prise en charge médicale de la communauté, surtout en matière d’accès aux soins.

Par ailleurs le docteur Zarambaud s’est dit inquiet de l’augmentation des cas de paludisme dans la ville, depuis le mois de juin,  malgré la distribution des produits antipaludiques.

D’après les informations recueillies, les zones les plus touchées sont le quartier Gbambito, les quartiers situés sur l’axe Obo-Mboki, et la cité des personnes déplacées.

Une vaste campagne de lutte contre l’insalubrité sera lancée dans la ville, a annoncé le jeudi 26 juillet dernier, le maire d’Obo, Joseph Kpéssikani, lors d’une réunion avec les notables et les chefs de quartiers et villages, afin de réduire les cas de paludisme.

About these ads

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • Entrez votre adresse email pour suivre ce blog et recevoir les notifications de nouveaux messages par email.

    Rejoignez 3 118 autres abonnés

  • RJDH – RCA

  • Avec le soutien de:

  • Internews

    Internews est une organisation internationale à but non lucratif dont la mission est de supporter les médias locaux dans le monde entier pour donner aux gens les nouvelles et les informations dont ils ont besoin, la possibilité de se connecter et les moyens de faire entendre leur voix. Internews soutient financièrement le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme et il n'est pas responsable des choix éditoriaux que le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme fait en termes de contenu.
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 3 118 autres abonnés

%d bloggers like this: