Bouar : Une veuve privée des biens de son mari

Bouar, 6 août 2012 (RJDH) – Une mère de deux enfants, âgée de 24 ans, qui habite le quartier Mossoro, à Bouar (ouest), a été privée des biens de son mari après le décès de ce dernier.

« Après la mort de mon mari, ma belle-famille s’est opposée à ce que je bénéficie  des biens laissés par mon mari. Je me suis plainte au tribunal, mais je n’ai pas eu de suite favorable. Le grand-frère de mon mari a alors adressé une note d’opposition. Il m’accuse d’avoir quitté la maison maritale avant la mort de son frère », a expliqué la veuve,  sous le couvert de l’anonymat.

« La veuve a quitté son mari avant son décès en 2011. Elle n’a pas le droit de bénéficier de ces biens. Sauf que les parents doivent tout faire pour récupérer les deux  orphelins », a confirmé une source proche habitant le même quartier.

La veuve continue ses démarches auprès des autorités judiciaires pour avoir gain de cause.

About these ads

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • Entrez votre adresse email pour suivre ce blog et recevoir les notifications de nouveaux messages par email.

    Rejoignez 3 118 autres abonnés

  • RJDH – RCA

  • Avec le soutien de:

  • Internews

    Internews est une organisation internationale à but non lucratif dont la mission est de supporter les médias locaux dans le monde entier pour donner aux gens les nouvelles et les informations dont ils ont besoin, la possibilité de se connecter et les moyens de faire entendre leur voix. Internews soutient financièrement le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme et il n'est pas responsable des choix éditoriaux que le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme fait en termes de contenu.
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 3 118 autres abonnés

%d bloggers like this: