Boali : Des conducteurs de taxi-moto initiés au respect du code de la route

Une vingtaine de conducteurs de taxi-motos ont été entretenus, le jeudi 6 août,  sur le respect du code de la route, afin de réduire le nombre des cas d’accident de circulation dans la ville de Boali (sud-ouest).

Selon Pierre Andjilidogo, un des facilitateurs, à l’issue de cette formation, les conducteurs de taxi-motos devraient être capables de maîtriser le code de la route appliqué dans les pays membres de la Communauté économique en Afrique centrale, afin d’éviter de multiples accident de la circulation.

« Nous voulons tenter de réduire l’insécurité en matière d’accident de la circulation. Notre objectif premier est d’atteindre toutes les préfectures du pays, ensuite produire un résultat qui puisse définir réellement le taux d’accidents causés par les conducteurs de taxi-moto », a ajouté Pierre Andjilidogo.

Ngambo Limane, président de l’association des conducteurs de taxi-moto de Boali, a exprimé sa satisfaction pour cette initiative. « Nous conduisons les motos sans connaître le code de la route et cette formation  nous amènera à réduire les surcharges et les excès de vitesse, afin d’éviter les cas d’accident », a-t-il dit.

About these ads

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • Entrez votre adresse email pour suivre ce blog et recevoir les notifications de nouveaux messages par email.

    Rejoignez 3 124 autres abonnés

  • RJDH – RCA

  • Avec le soutien de:

  • Internews

    Internews est une organisation internationale à but non lucratif dont la mission est de supporter les médias locaux dans le monde entier pour donner aux gens les nouvelles et les informations dont ils ont besoin, la possibilité de se connecter et les moyens de faire entendre leur voix. Internews soutient financièrement le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme et il n'est pas responsable des choix éditoriaux que le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme fait en termes de contenu.
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 3 124 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :