Bozoum : Difficile de s’approvisionner en eau potable

Bazoum, 12 sept. (RJDH)–La population  de la ville de Bozoum (nord) a des difficultés pour s’approvisionner en eau potable, à cause du dysfonctionnement du service de la Société de distribution d’eau en Centrafrique (SODECA).

Cette difficulté oblige la population à consommer les eaux de pluie ou de puits. «Pour  assouvir notre soif, nous sommes  obligés de boire l’eau de pluie ou l’eau de puits, parce que l’agence de la SODECA de Bozoum ne fonctionne plus », a témoigné Flora Théon, une habitante de la localité.

« Nous sommes exposés à toutes sortes de maladies, car les eaux de pluie que nous consommons ne sont pas potables, les puits ne sont pas aménagés », a-t-elle ajouté.

Hubert Ndongo, chef de l’antenne de la SODECA de Bozoum, affirme que  son service  connaît des difficultés techniques, liées au non payement des  factures de consommation par certains clients. « Cette situation affecte le bon fonctionnement de notre service et rend difficile le dépannage des outils de travail tombés en panne », a-t- précisé.

Par ailleurs, Hubert Ndongo sollicite une intervention du gouvernement pour la réparation du matériel endommagé, afin de permettre à la population d’avoir de l’eau potable.

 

About these ads

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • Entrez votre adresse email pour suivre ce blog et recevoir les notifications de nouveaux messages par email.

    Rejoignez 3 121 autres abonnés

  • RJDH – RCA

  • Avec le soutien de:

  • Internews

    Internews est une organisation internationale à but non lucratif dont la mission est de supporter les médias locaux dans le monde entier pour donner aux gens les nouvelles et les informations dont ils ont besoin, la possibilité de se connecter et les moyens de faire entendre leur voix. Internews soutient financièrement le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme et il n'est pas responsable des choix éditoriaux que le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme fait en termes de contenu.
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 3 121 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :