Boali : Des agents de santé formés sur les nouvelles méthodes pour la surveillance des maladies épidémiologiques

Boali, 21 septembre 2012 (RJDH) – L’encadrement des agents de santé sur la nouvelle méthode de diagnostic des maladies épidémiologiques, a pris fin le jeudi 20 septembre, à Boali.

« Ce moment d’échange nous a permis d’avoir des nouvelles techniques pour la détection des maladies épidémiologiques. C’est un moyen qui nous permet de mieux faire les collectes des données des maladies sous surveillance », a expliqué Camille-Patrick Youskou, chef de centre de santé de Bégoua, participant à la formation.

Selon lui, il est important de présenter à temps un cas de maladie présumée épidémiologique, au lieu d’attendre que la situation évolue. « Nous allons notifier le plus tôt possible, toute suspicion,  pour que les actions soient prises en compte afin d’éviter des complications», a-t-il dit.

« Nous avons organisé cette assise dans le but mettre nos collègues en alerte. Nous ne voulons plus qu’il y ait de maladies qui viennent nous surprendre. Le cas du choléra la fois dernière, en est un exemple »,

Fidèle Tinibou, point focal du district sanitaire de la sous-préfecture de Bégoua, cette rencontre a été organisée grâce au soutien de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

About these ads

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • Entrez votre adresse email pour suivre ce blog et recevoir les notifications de nouveaux messages par email.

    Rejoignez 3 122 autres abonnés

  • RJDH – RCA

  • Avec le soutien de:

  • Internews

    Internews est une organisation internationale à but non lucratif dont la mission est de supporter les médias locaux dans le monde entier pour donner aux gens les nouvelles et les informations dont ils ont besoin, la possibilité de se connecter et les moyens de faire entendre leur voix. Internews soutient financièrement le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme et il n'est pas responsable des choix éditoriaux que le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme fait en termes de contenu.
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 3 122 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :