Ndélé : Des commerçants se plaignent de la dégradation de la route

Ndélé, 22 septembre 2012 (RJDH) – La population de la ville de Ndélé (Nord est) connaît une flambée de prix des produits de première nécessité.  Cette difficulté est liée au mauvais état des routes et à l’inondation qui entravent le trafic dans cette partie du pays.

Selon Abarkar Djibil, vendeur détaillant au quartier Ngandja à Ndélé, une  boîte de sardine  qui se vendait  à 400 coûte actuellement 600FCFA ; le prix du sac de sel de 18 kilogrammes  est passé de 5000 FCFA à 6000 FCFA.

 « Le pont  de la rivière Bamingui est inondé suite à des pluies diluviennes, une dizaine de  véhicules en provenance de Bangui chargés de marchandises ont été  bloqués», a fait savoir, Haroun Tigana, un transporteur qui affirme avoir passé deux semaines en route avant d’atteindre la sous-préfecture de Bamingui, à 120 Kilomètres  de la ville de  Ndélé.

La même source a  ajouté que certains  transporteurs ne pouvant patienter, sont obligés de décharger les marchandises et retourner à Bangui, d’autres ont loué  des véhicules à Ndélé pour aller récupérer leurs marchandises.

Cette situation a des conséquences négatives sur le ravitaillement de la population en produits de première nécessité. Les commerçants lancent un appel au ministère des travaux  publics pour  réhabiliter l’axe de Kaga-Bandoro Ndélé.

About these ads

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • Entrez votre adresse email pour suivre ce blog et recevoir les notifications de nouveaux messages par email.

    Rejoignez 3 121 autres abonnés

  • RJDH – RCA

  • Avec le soutien de:

  • Internews

    Internews est une organisation internationale à but non lucratif dont la mission est de supporter les médias locaux dans le monde entier pour donner aux gens les nouvelles et les informations dont ils ont besoin, la possibilité de se connecter et les moyens de faire entendre leur voix. Internews soutient financièrement le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme et il n'est pas responsable des choix éditoriaux que le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme fait en termes de contenu.
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 3 121 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :