Bozoum : Vers la prévention de la violence envers les personnes vulnérables

Bozoum, 2 octobre 2012 (RJDH) – La population de la ville de Bozoum (nord) a été invitée à s’impliquer dans la prévention des cas réguliers de violence dont sont victimes des  vieillards, des veuves et des mineures, entre autres.

La rencontre a été initiée par  le Projet du renforcement de l’Etat de droit (PRED), à la mairie de Bozoum, dans le cadre de ses activités de sensibilisation, visant à réduire la violence au sein de la société et promouvoir l’Etat de droits en République centrafricaine.

Lambert Alfred Massougbou, expert national auprès du PRED, a déconseillé à la population la pratique de la justice populaire. Il a fait savoir que cette campagne a été organisée à cause du constat selon lequel de nombreux cas de violence sont enregistrés sur des personnes dont « les victimes les plus chanceuses échappent à la mort et dont la plupart se trouvent  en prison sans protection judiciaire ».

Les chefs de groupe et les chefs de quartier, les leaders communautaires, les responsables des différentes confessions religieuses, les organisations et associations qui luttent contre la violence liée aux pratiques de charlatanisme et de la sorcellerie ont pris part à cette activité.

About these ads

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • Entrez votre adresse email pour suivre ce blog et recevoir les notifications de nouveaux messages par email.

    Rejoignez 3 122 autres abonnés

  • RJDH – RCA

  • Avec le soutien de:

  • Internews

    Internews est une organisation internationale à but non lucratif dont la mission est de supporter les médias locaux dans le monde entier pour donner aux gens les nouvelles et les informations dont ils ont besoin, la possibilité de se connecter et les moyens de faire entendre leur voix. Internews soutient financièrement le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme et il n'est pas responsable des choix éditoriaux que le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme fait en termes de contenu.
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 3 122 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :