Kabo : 300 éléments de Baba-Laddé en cours de transfert au Moyen-Sido

Le convoi de véhicules du rapatriement des éléments du FPR (Photo RJDH)

Kabo, 8 oct. (RJDH)–Au total 20 véhicules transportant environ 300 éléments de l’ex-rébellion tchadienne du Front populaire pour le redressement (FPR) de Baba-Laddé, ont passé la nuit à Kabo (nord) et ont repris chemin ce lundi 8 octobre, à destination du site de cantonnement de la ville de Moyenne-Sido, pour être rapatriés au Tchad.

Le convoi est composé en majorité de femmes et d’enfants. Il a quitté la ville de Kabo  pour aller récupérer une centaine d’éléments basés depuis une semaine au village de Bokandji à 22 kilomètres avant de rejoindre la frontière.

Les éléments du FPR  étaient accompagnés du médiateur de la République, Mgr Paulin Pomodimo, de Jean Francis Bozizé et Josué Binoua, respectivement ministre de la défense et  de l’administration du territoire.

La population de Kabo se dit soulagée de l’évolution du processus de rapatriement des hommes de Baba-Laddé. « Nous allons vaquer librement à nos activités », a fait savoir Simon Voguidi, conseiller municipal de la ville de Kabo.

Toutefois, il s’inquiète de l’effectif de ces hommes qui n’évolue pas selon lui pour atteindre les 3000 comme annoncé par le comité de rapatriement.

About these ads

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • Entrez votre adresse email pour suivre ce blog et recevoir les notifications de nouveaux messages par email.

    Rejoignez 3 123 autres abonnés

  • RJDH – RCA

  • Avec le soutien de:

  • Internews

    Internews est une organisation internationale à but non lucratif dont la mission est de supporter les médias locaux dans le monde entier pour donner aux gens les nouvelles et les informations dont ils ont besoin, la possibilité de se connecter et les moyens de faire entendre leur voix. Internews soutient financièrement le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme et il n'est pas responsable des choix éditoriaux que le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme fait en termes de contenu.
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 3 123 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :