Bambari : L’hôpital manque d’énergie

Bambari, 18 octobre 2012 (RJDH) -Les opérations chirurgicales sont perturbées depuis trois mois à l’hôpital régional universitaire de Bambari (centre), à cause de manque de l’électricité, a déploré le médecin chef docteur Chamberlain Joseph Bama ce jeudi 18 octobre lors d’un entretien avec Radio Linga.

« Cela fait trois mois que les deux groupes électrogènes qui alimentent l’hôpital sont tombés en panne. Nous travaillons la nuit avec les lampes torches et les lampes tempêtes avec tous les risques,  nous recevons par jour  trois à quatre cas des malades qui nécessitent  une intervention  chirurgicale»,  a déclaré le docteur  Bama.

Il précise que dans la nuit du mercredi à jeudi, deux enfants qui devraient subir une intervention chirurgicale ont failli trouver la mort parce qu’il y avait pas d’électricité pour pouvoir passer à l’opération.

Le docteur Bama lance un appel au gouvernement et aux structures humanitaires qui œuvrent dans le domaine de la santé de venir en aide à cet hôpital, car « c’est le seul hôpital qui accueille les malades de toutes les localités de Bambari et de ses environs », dit-il.

About these ads

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • Entrez votre adresse email pour suivre ce blog et recevoir les notifications de nouveaux messages par email.

    Rejoignez 3 124 autres abonnés

  • RJDH – RCA

  • Avec le soutien de:

  • Internews

    Internews est une organisation internationale à but non lucratif dont la mission est de supporter les médias locaux dans le monde entier pour donner aux gens les nouvelles et les informations dont ils ont besoin, la possibilité de se connecter et les moyens de faire entendre leur voix. Internews soutient financièrement le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme et il n'est pas responsable des choix éditoriaux que le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme fait en termes de contenu.
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 3 124 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :