Zémio : Une partie de la population n’a pas d’accès à l’eau potable

Zémio, 25 octobre 2012 (RHDH)-Les habitants des  quartiers Ngouna et Zango-Zérani,  dans  la ville de Zémio (sud-est) ont des difficultés d’accès  à l’eau potable, du fait que le forage  qui leur permet de s’alimenter est tombé en panne depuis un an.

 D’après les informations recueillies, les deux  forages qui ravitaillent la population de la ville de Zémio ont été installés par une structure internationale depuis 2001. Sa gestion a été confiée à un comité local.

« Selon le principe, à la fin de chaque mois, les ménages doivent verser une somme forfaitaire de 100 FCFA. Cet argent permet d’assurer l’entretien du forage en cas de panne. Mais le comité de gestion a failli  à son travail, c’est pourquoi on se retrouve da        ns cette situation aujourd’hui», a fait savoir le chef du quartier Zango-Zérani.

Le président du comité de gestion a confirmé la version des faits,  « la caisse  est vide à cause d’un cas de détournement perpétré par certains  membres du comité de gestion. C’est pourquoi le comité a été dissout et l’on ne sait comment faire actuellement pour réparer ce forage », a-t-il expliqué.

About these ads

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • Entrez votre adresse email pour suivre ce blog et recevoir les notifications de nouveaux messages par email.

    Rejoignez 3 118 autres abonnés

  • RJDH – RCA

  • Avec le soutien de:

  • Internews

    Internews est une organisation internationale à but non lucratif dont la mission est de supporter les médias locaux dans le monde entier pour donner aux gens les nouvelles et les informations dont ils ont besoin, la possibilité de se connecter et les moyens de faire entendre leur voix. Internews soutient financièrement le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme et il n'est pas responsable des choix éditoriaux que le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme fait en termes de contenu.
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 3 118 autres abonnés

%d bloggers like this: