Bangui : La maternité de Bédé-Combattant fait face à d’énormes difficultés

Bangui, 30 octobre 2012 (RJDH) – Le service de la maternité du centre de santé de Bédé-Combattant est dépourvu du personnel et du matériel adéquat pour son fonctionnement, a fait observer Josée-Blandine Boukaré, major de ce service.

« Il n’y a que  deux sages-femmes et deux aides accoucheuses. Nous n’avons que trois moustiquaires pour 18 lits, ce  qui est insignifiant pour la lutte contre le paludisme », a déploré Josée-Blandine Boukaré.

Le manque des médicaments pour la santé de reproduction complète l’effectif des difficultés que traverse la maternité. « De temps en temps nous recevons des médicaments pour la santé de reproduction chez les femmes. La quantité de ces produits n’est pas suffisante pour couvrir les besoins », fait savoir la sage-femme.

Pour elle, cette situation démotive la population à fréquenter le centre de santé. « Nous avons constaté que les femmes n’arrivent pas en grand nombre au centre, pour la consultation prénatale. Les naissances à domicile sont plus fréquentes que celle à la maternité », a-t-elle ajouté.

About these ads

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • Entrez votre adresse email pour suivre ce blog et recevoir les notifications de nouveaux messages par email.

    Rejoignez 3 123 autres abonnés

  • RJDH – RCA

  • Avec le soutien de:

  • Internews

    Internews est une organisation internationale à but non lucratif dont la mission est de supporter les médias locaux dans le monde entier pour donner aux gens les nouvelles et les informations dont ils ont besoin, la possibilité de se connecter et les moyens de faire entendre leur voix. Internews soutient financièrement le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme et il n'est pas responsable des choix éditoriaux que le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme fait en termes de contenu.
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 3 123 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :