Mbaïki : Une femme accusée de sorcellerie est passée à tabac

Mbaïki, 30 octobre 2012 (RJDH) – Une femme âgée de 50 ans, soupçonnée de sorcellerie a été battue le lundi 29 octobre, par les habitants du village de Bombékiti, situé à 55 kilomètres de la ville de Mbaïki (sud). La victime  a été accusée  d’avoir tué son propre fils.

D’après le constat fait par le correspondant du RJDH,  la femme a reçu des coups et blessures un peu partout sur le corps.

« Cette femme est à l’origine de la mort de plusieurs membres de notre famille. C’est elle qui a tuée son enfant car elle n’est pas à son premier forfait», a déclaré un membre de la famille de la victime.

La victime se trouve actuellement à la gendarmerie de Mbaïki pour enquête.

Par ailleurs le mercredi 10 octobre dernier, une femme âgée de 60 ans, a été également battue par les habitants du village de Botoko, situé à 27 kilomètres de la même ville. Celle-ci a été soupçonnée  d’avoir transmis la sorcellerie à une jeune fille.

About these ads

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • Entrez votre adresse email pour suivre ce blog et recevoir les notifications de nouveaux messages par email.

    Rejoignez 3 120 autres abonnés

  • RJDH – RCA

  • Avec le soutien de:

  • Internews

    Internews est une organisation internationale à but non lucratif dont la mission est de supporter les médias locaux dans le monde entier pour donner aux gens les nouvelles et les informations dont ils ont besoin, la possibilité de se connecter et les moyens de faire entendre leur voix. Internews soutient financièrement le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme et il n'est pas responsable des choix éditoriaux que le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme fait en termes de contenu.
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 3 120 autres abonnés

%d bloggers like this: