Berberati : Une fille maltraitée par son père

Une fille de 14 ans a reçu des coups et blessures après avoir, battue par son père, a rapporté ce matin radio Zoukpana.

Selon les informations recueillies par radio Zoukpana auprès de la victime, elle a été tabassée par son père pour avoir égaré une correspondance envoyée au proviseur du lycée Barthélemy Boganda de Berberati et dont elle était chargée du dépôt.

L’événement s’est produit au quartier Bembé dans le 1er arrondissement de la ville de Berberati. La fille est élève en classe de 6ème au lycée Boganda de Berberati.

« Il m’a frappé avec une chaine parce que j’ai égaré la lettre du proviseur », a-t-elle confié à radio Zoukpana.

« C’est à cause d’une correspondance envoyée au proviseur du lycée de Berberati perdue entre mes mains que j’ai été battue par mon père. »

Pour le moment, c’est la chargée des affaires sociales de la Mairie de Berberati, Paulette Koui qui s’est saisie du dossier qui constitue selon une violation des droits de l’enfant.

Le père de la victime est déjà interpellé pour être entendu par le Conseil municipal, appuyé une ONG des droits de l’homme de Berberati dirigée par Gbaté Zélo.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • Entrez votre adresse email pour suivre ce blog et recevoir les notifications de nouveaux messages par email.

    Rejoignez 4 463 autres abonnés

  • RJDH – RCA

  • Avec le soutien de:

  • Internews

    Internews est une organisation internationale à but non lucratif dont la mission est de supporter les médias locaux dans le monde entier pour donner aux gens les nouvelles et les informations dont ils ont besoin, la possibilité de se connecter et les moyens de faire entendre leur voix. Internews soutient financièrement le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme et il n'est pas responsable des choix éditoriaux que le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme fait en termes de contenu.
%d blogueurs aiment cette page :