Bouar : La Nana-Mambéré valide son tableau de bord socio-économique

Le « tableau de bord socio-économique » de la préfecture de  la Nana Mambéré a été validé le 3 février au cours d’un atelier organisé par le ministère du plan en partenariat avec le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (L’UNICEF) à Bouar, a rapporté radio Maïgaro ce matin.

Il s’agit d’un document cadre préfectoral conçu dans la perspective de la mise en œuvre des projets de développement contenus dans le Document de stratégie de réduction de la pauvreté (DSRPII).

Ce document cadre devrait aussi permettre aux  autorités politiques et administratives de la Nana-Mambéré de coordonner les interventions des partenaires au développement dans les domaines de la santé, de l’éducation, de l’eau et l’assainissement, la justice et la protection des enfants.

«  Ce document important permettra à la préfecture de Nana-Mambéré de se développer dans tous les domaines », a souligné le préfet Jean Sosthène Déngbé. Il facilitera une meilleure  programmation et  une planification efficace des  projets de développement de la préfecture de la Nana-Mambéré.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

  • Entrez votre adresse email pour suivre ce blog et recevoir les notifications de nouveaux messages par email.

    Rejoignez 4 471 autres abonnés

  • RJDH – RCA

  • Avec le soutien de:

  • Internews

    Internews est une organisation internationale à but non lucratif dont la mission est de supporter les médias locaux dans le monde entier pour donner aux gens les nouvelles et les informations dont ils ont besoin, la possibilité de se connecter et les moyens de faire entendre leur voix. Internews soutient financièrement le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme et il n'est pas responsable des choix éditoriaux que le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme fait en termes de contenu.
%d blogueurs aiment cette page :