Bangui : La gendarmerie prend la gestion temporaire de la SONATU

La gendarmerie nationale a été instruite pour assurer la gestion temporaire de la Société nationale de transports urbains (SONATU), a appris ce jeudi le RJDH, de sources proches de la société.

En attendant la mise en place d’un nouveau conseil d’administration, toutes les sorties et les entrées des autocars sont enregistrés par la gendarmerie. Au moment de versement, les caissières et les caissiers en gardez-à-vue à Section de recherche et d’investigation (SRI), sont ramenés à la direction pour enregistrer les recettes. De même, l’achat de carburant à la pompe se fait sous la supervision de la gendarmerie, afin d’éviter d’autres débordements.

Cette décision intervient après les cas de malversation et de détournement signalés au sein de la société et dont les principaux présumés coupables ont été interpellés par la justice.

Rappelons que le ministre en charge du secrétariat général du gouvernement et président du conseil d’administration de la SONATU, Michel Koyt et le ministre délégué, conseiller à la bonne gouvernance auprès du premier ministre, Abdala Kadre, impliqués dans cette affaire ont été relevés de leurs fonctions, mais l’enquête se poursuit.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

  • Entrez votre adresse email pour suivre ce blog et recevoir les notifications de nouveaux messages par email.

    Rejoignez 4 472 autres abonnés

  • RJDH – RCA

  • Avec le soutien de:

  • Internews

    Internews est une organisation internationale à but non lucratif dont la mission est de supporter les médias locaux dans le monde entier pour donner aux gens les nouvelles et les informations dont ils ont besoin, la possibilité de se connecter et les moyens de faire entendre leur voix. Internews soutient financièrement le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme et il n'est pas responsable des choix éditoriaux que le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme fait en termes de contenu.
%d blogueurs aiment cette page :