Bangui : Les bus de la SONATU ont repris le chemin des provinces

Les conducteurs des autocars de la Société nationale de transport urbain (SONATU) ont repris les voyages vers les provinces après une journée de suspension de travail pour protester contre  la suspension de paiement des primes de voyage.

Cette reprise est le résultat de l’acceptation par l’équipe de la gendarmerie chargée de la gestion quotidienne de la SONATU de revenir sur sa décision de suspension la prime de voyage des chauffeurs.

Ce matin,  les autocars immobilisés au Complexe sportif Barthélemy Boganda à Bangui ont repris le chemin des  villes de l’intérieur du pays dessertes par  les bus de la Société après que les chauffeurs aient perçu leur prime de voyage, à savoir 15 000 FCFA pour les villes plus éloignées et 2000 FCFA pour celles plus proches de Bangui.

Il convient de rappeler hier lundi, l’équipe de la gendarmerie avait dans un premier temps décidé de suspendre le versement des primes de voyage aux chauffeurs avant de leur proposer 5000 FCFA. Les intéressés avaient refusé et ont paralysé la circulation tant à Bangui qu’à l’intérieur du pays.

Les passagers qui avaient payés leurs billets étaient restés bloqués au siège de la compagnie. Depuis plus de deux semaines, à cause de détournement la SONATU connait un problème de fonctionnement.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

  • Entrez votre adresse email pour suivre ce blog et recevoir les notifications de nouveaux messages par email.

    Rejoignez 4 472 autres abonnés

  • RJDH – RCA

  • Avec le soutien de:

  • Internews

    Internews est une organisation internationale à but non lucratif dont la mission est de supporter les médias locaux dans le monde entier pour donner aux gens les nouvelles et les informations dont ils ont besoin, la possibilité de se connecter et les moyens de faire entendre leur voix. Internews soutient financièrement le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme et il n'est pas responsable des choix éditoriaux que le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme fait en termes de contenu.
%d blogueurs aiment cette page :