Bangui : Insécurité remarquée dans le 8ème arrondissement

Bangui, 4 mai (RJDH) – Le ministre de la sécurité et de l’ordre public, Claude Richard Ngouandjia,  a attiré l’attention des habitants du 8ème arrondissement de Bangui, hier sur l’insécurité et les actes de  banditisme  qui y sévissent ces derniers jours, a rapporté ce matin radio Notre Dame.

Au cours d’une tournée de sensibilisation des populations effectuée hier, Claude Richard Ngouandjia a notamment interpellé le Maire du 8ème arrondissement, Maurice Namgana, sur « des activités hostiles » que mènent certains citoyens qui envisagent selon lui de mettre en place des  mouvements susceptibles de troubler l’ordre public.

Il a demandé à la jeunesse qui constitue d’après luis, « une forteresse », de prendre ses responsabilités et veiller à la sécurité de la population au lieu de se livrer à des actes de banditisme et créer l’insécurité dans la ville.

Après le 8ème arrondissement de Bangui, le ministre de la sécurité et de l’ordre public s’est rendu à  Bégoua, dans la commune de Bimbo, pour sensibiliser également la population à la vigilance.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

  • Entrez votre adresse email pour suivre ce blog et recevoir les notifications de nouveaux messages par email.

    Rejoignez 4 472 autres abonnés

  • RJDH – RCA

  • Avec le soutien de:

  • Internews

    Internews est une organisation internationale à but non lucratif dont la mission est de supporter les médias locaux dans le monde entier pour donner aux gens les nouvelles et les informations dont ils ont besoin, la possibilité de se connecter et les moyens de faire entendre leur voix. Internews soutient financièrement le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme et il n'est pas responsable des choix éditoriaux que le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme fait en termes de contenu.
%d blogueurs aiment cette page :