Nola, 28 mai (RJDH)- Les éléphants de la réserve de Zangha-Sangha, dans la préfecture de la Sangha-Mbaéré, saccagent les champs et plantations de manioc dans la localité de Bayanga, à 105 km de Nola, a annoncé ce matin Radio Kuli Ndunga.

« La situation est présentement difficile à cause de la dispersion de ces éléphants qui détruisent tout sur leur passage. Même le manioc en phase de rouissage est détruit», témoigne les habitants de la localité à Radio Kuli Ndunga.

La population accuse les responsables du Projet WWF, basé à Bayanga, de ne rien faire pour empêcher cette destruction. Mais les responsables de ce projet n’ont pas encore réagi à cette accusation.

La conséquence de cette destruction des champs de manioc est la pénurie du manioc dans la ville. Le prix de la cuvette de manioc est passé de 1 500 Fcfa à 3 500 fCfa.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

  • Entrez votre adresse email pour suivre ce blog et recevoir les notifications de nouveaux messages par email.

    Rejoignez 4 470 autres abonnés

  • RJDH – RCA

  • Avec le soutien de:

  • Internews

    Internews est une organisation internationale à but non lucratif dont la mission est de supporter les médias locaux dans le monde entier pour donner aux gens les nouvelles et les informations dont ils ont besoin, la possibilité de se connecter et les moyens de faire entendre leur voix. Internews soutient financièrement le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme et il n'est pas responsable des choix éditoriaux que le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme fait en termes de contenu.
%d blogueurs aiment cette page :