Nola : Une enquête sur la malnutrition chez les enfants de 0 à 5 ans

Nola, 18 juin (RJDH) – Une enquête sur la malnutrition et la mortalité infantile ayant pour cible les enfants de 0 à 5 ans est ouverte, à Nola, chef-lieu de la préfecture de la Sangha Mbaéré (Sud-ouest).

Gisèle Agou-Molomadon, coordonatrice de cette enquête a expliqué à Radio Kuli-Ndunga que l’objectif principal de cette activité est d’évaluer la situation nutritionnelle des enfants de 0 à 5 ans dans la préfecture de la Sangha Mbaéré. Les résultats de cette enquête devraient permettre  d’organiser une meilleure prise en charge des enfants.

« Les enfants de 0 à 59 mois constituent la population cible de cette enquête », a-t-elle précisé. L’exercice consiste à identifier les enfants, leur âge, leur milieu de vie, leurs parents et leurs conditions de nutrition.

La mission a rencontré ce lundi les autorités locales et administratives pour discuter de la stratégie de sensibilisation pour l’adhésion de la population à cette initiative. L’enquête s’effectuera dans toute la préfecture de la Sangha-Mbaéré.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

  • Entrez votre adresse email pour suivre ce blog et recevoir les notifications de nouveaux messages par email.

    Rejoignez 4 472 autres abonnés

  • RJDH – RCA

  • Avec le soutien de:

  • Internews

    Internews est une organisation internationale à but non lucratif dont la mission est de supporter les médias locaux dans le monde entier pour donner aux gens les nouvelles et les informations dont ils ont besoin, la possibilité de se connecter et les moyens de faire entendre leur voix. Internews soutient financièrement le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme et il n'est pas responsable des choix éditoriaux que le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme fait en termes de contenu.
%d blogueurs aiment cette page :