Rafaï : L’ONG Mercy-Corps fait la promotion des droits des enfants handicapés

Rafaï, 21 juin 2012 (RJDH) – La population de la ville de Rafaï (Sud-est) a été interpellée mercredi 20 juin sur « le droit des enfants handicapés, le devoir de protéger, de respecter, de promouvoir et de réaliser ». C’est au cours de  la   journée de l’enfant africain, célébrée en différée. 

A cette occasion, Fortuné Servet Ngoupéndé, officier du programme de protection de l’enfant du sous bureau de  l’ONG Mercy-Corps à Rafaï a insisté sur la nécessité de promouvoir les droits des enfants en général et ceux des enfants handicapés en particulier.

Il a également parlé de l’implication des leaders communautaires et des volontaires dans la promotion et la protection des droits des enfants handicapés. Il a rappelé qu’il existe plusieurs instruments juridiques internationaux qui exigent que les enfants handicapés jouissent pleinement de leurs droits, sans aucune discrimination.

Une cinquantaine de personnes venues des différents services, les leaders communautaires et les autorités locales ont pris part à cette célébration parrainée par Mercy-Corps.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • Entrez votre adresse email pour suivre ce blog et recevoir les notifications de nouveaux messages par email.

    Rejoignez 4 463 autres abonnés

  • RJDH – RCA

  • Avec le soutien de:

  • Internews

    Internews est une organisation internationale à but non lucratif dont la mission est de supporter les médias locaux dans le monde entier pour donner aux gens les nouvelles et les informations dont ils ont besoin, la possibilité de se connecter et les moyens de faire entendre leur voix. Internews soutient financièrement le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme et il n'est pas responsable des choix éditoriaux que le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme fait en termes de contenu.
%d blogueurs aiment cette page :