Nola : L’ONG ACF lutte contre la sous-alimentation

Nola, 05 juillet 2012 (RJDH) – L’ONG internationale Action contre la Faim (ACF) a distribué des vivres aux enfants et à quelques adultes souffrant de malnutrition de la préfecture de la Sangha-Mbaéré (sud-ouest).

Ces vivres sont composés entre autres de riz, d’huile végétale, d’haricots et de soja. Les bénéficiaires sont les personnes souffrant de malnutrition dans les communes de Bilolo, de Salo et de Nola. D’après l’ONG, ce geste s’inscrit dans le cadre de la lutte contre la faim dans la préfecture de la Sangha-Mbaéré.

Dans son plan d’action, ACF encadre la population vulnérable dans les travaux  de culture maraîchère. Cette structure humanitaire initie les femmes de la sous-préfecture de Nola aux activités génératrices de revenus, notamment la fabrication de savons et d’huile d’arachide. A cela, s’ajoutent la prise en charge des personnes souffrant de malnutrition et le dépistage des enfants.

Le mauvais état des routes joue sur l’extension des activités de l’ONG Action Contre la Faim dans les communes et les villages de la sous-préfecture de  Nola.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

  • Entrez votre adresse email pour suivre ce blog et recevoir les notifications de nouveaux messages par email.

    Rejoignez 4 472 autres abonnés

  • RJDH – RCA

  • Avec le soutien de:

  • Internews

    Internews est une organisation internationale à but non lucratif dont la mission est de supporter les médias locaux dans le monde entier pour donner aux gens les nouvelles et les informations dont ils ont besoin, la possibilité de se connecter et les moyens de faire entendre leur voix. Internews soutient financièrement le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme et il n'est pas responsable des choix éditoriaux que le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme fait en termes de contenu.
%d blogueurs aiment cette page :