Bangui : Les victimes des mutineries de 1996-1997 se mobilisent

Bangui, le 16 juillet 2012 (RJDH) – L’association des victimes des mutineries de 1996 à 1997, des huit arrondissements de Bangui et Bimbo,  a tenu,  le samedi  14 juillet,  au Lycée de Bimbo (centre-sud),  une réunion de restitution avec les victimes.

Selon  le président de cette association, Théodore Mokotémapa, le but  de cette rencontre «  est de faire la restitution des démarches menées auprès des autorités politiques. C’est aussi l’occasion de  recenser à nouveau les victimes et de rechercher, en collaboration avec le gouvernement, les moyens en vue  d’indemniser les victimes ».

Théodore Mokotémapa a expliqué que dans  la   démarche des membres du comité, il ressort que  le gouvernement a fait le nécessaire pour faciliter la tâche à notre association. Malheureusement, dit-il, ceux qui étaient désignés pour suivre les dossiers n’ont pas fait leur travail.

«  Le gouvernement attend le rapport de notre activité afin de nous aider à chercher une aide auprès des bailleurs », a conclu Théodore Mokotémapa.

Les mutineries de 1996-1997 sont survenues à l’époque pour protester contre le non-paiement des salaires de militaires au  cours du mandat du défunt Président Ange Félix Patassé.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • Entrez votre adresse email pour suivre ce blog et recevoir les notifications de nouveaux messages par email.

    Rejoignez 4 465 autres abonnés

  • RJDH – RCA

  • Avec le soutien de:

  • Internews

    Internews est une organisation internationale à but non lucratif dont la mission est de supporter les médias locaux dans le monde entier pour donner aux gens les nouvelles et les informations dont ils ont besoin, la possibilité de se connecter et les moyens de faire entendre leur voix. Internews soutient financièrement le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme et il n'est pas responsable des choix éditoriaux que le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme fait en termes de contenu.
%d blogueurs aiment cette page :