Birao : Les établissements scolaires manquent d’enseignants

Birao, 22 juil. (RJDH)–La plupart des établissements scolaires de la préfecture de la Vakaga (Nord) n’ont pas d‘enseignants qualifiés pour l’encadrement des enfants. A cela s’ajoute le manque d’eau potable et de centre de santé approprié.

C’est le cas du village de Boura situé à 25 km de la ville de Birao. Depuis quatre ans, les enfants ne vont pas à l’école. « Nous nous demandons pourquoi les enseignants qui sont affectés à Birao n’arrivent pas. Nous avons des enfants qui ont besoin d’éducation mais qui sont abandonnés à eux-mêmes. Pire encore, le village de Boura n’a pas d’enseignants », déplore Kapa-Ekoutou, chef de dudit village.

« Il y’a ici plus d’une centaine d’enfants en âge de scolarisation et qui ne peuvent pas aller à l’école parce qu’il n’y pas d’enseignants. Il faut que le gouvernement nous vienne en aide pour la construction des établissements scolaires et nous envoie des instituteurs pour encadrer nos enfants », poursuit-il.

Mais il n’y a pas que le secteur de l’éducation qui souffre. Dans le village de Goura, il y a un poste de santé qui est dépourvu de personnel. L’eau potable manque aussi. « Ici la population consomme l’eau de puits qui n’est même pas traitée », ajoute Kapa-Ekoutou.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

  • Entrez votre adresse email pour suivre ce blog et recevoir les notifications de nouveaux messages par email.

    Rejoignez 4 475 autres abonnés

  • RJDH – RCA

  • Avec le soutien de:

  • Internews

    Internews est une organisation internationale à but non lucratif dont la mission est de supporter les médias locaux dans le monde entier pour donner aux gens les nouvelles et les informations dont ils ont besoin, la possibilité de se connecter et les moyens de faire entendre leur voix. Internews soutient financièrement le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme et il n'est pas responsable des choix éditoriaux que le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme fait en termes de contenu.
%d blogueurs aiment cette page :