Ndélé : L’élevage attaqué par une série de maladies

Ndélé, 30 août 2012 (RJDH) – Les bœufs, les cabris, les moutons et volailles sont attaqués par divers maladies, a annoncé, Adam Yakoub, infirmier vétérinaire et chef de secteur d’élevage à Ndélé (nord-est). L’information a été donnée le 28 août dans un entretien avec le correspondant du RJDH.

Selon lui, le nombre de bêtes touchés par ces maladies augmente tous les jours dans la  préfecture du Bamingui-Bangoran. Les bœufs sont attaqués par la maladie appelée péripneumonie contagieuse bovine (PPCB) qui affecte le foie des animaux. La fièvre aphteuse qui est une maladie virale animale attaque les porcs, les chèvres, les moutons entre autres. La maladie de sommeil attaque les deux catégories de bêtes.

« La maladie de PPCB est une maladie importée par les troupeaux des éleveurs  venus du Sud- Soudan et qui sont passés par les villes de Mboki et Rafaï (Sud est). Les autres viennent du Tchad en traversant la ville de Ndélé », a-t-il expliqué Adam Yakoub.

 

Il a fait savoir qu’en 2011, la région avait bénéficié de l’assistance d’une ONG internationale qui a permis de traiter environ  2000 bœufs. Ce qui n’est pas le cas cette année. Toutefois le gouvernement a été alerté, selon lui, mais aucune réponse n’est encore donnée.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

  • Entrez votre adresse email pour suivre ce blog et recevoir les notifications de nouveaux messages par email.

    Rejoignez 4 475 autres abonnés

  • RJDH – RCA

  • Avec le soutien de:

  • Internews

    Internews est une organisation internationale à but non lucratif dont la mission est de supporter les médias locaux dans le monde entier pour donner aux gens les nouvelles et les informations dont ils ont besoin, la possibilité de se connecter et les moyens de faire entendre leur voix. Internews soutient financièrement le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme et il n'est pas responsable des choix éditoriaux que le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme fait en termes de contenu.
%d blogueurs aiment cette page :