Boali : Vers l’implication de la population dans la collecte des données sanitaires

Boali, 18 septembre 2012 (RJDH) – La communauté devrait désormais être impliquée dans la collecte des informations sanitaires. Cela, pour limiter les conséquences négatives des maladies endémiques sur la population, a fait savoir le docteur Abel Namsemno, directeur de la médecine préventive, lors d’un entretien avec le correspondant de Radio ICDI.

Selon lui, à l’issue d’une formation organisée par la région sanitaire n°1 à Boali, les agents de santé seront outillés des méthodes d’approche  et des informations de base qui leur permettront d’aller auprès de la population, afin de l’impliquer dans la surveillance des maladies.

« On va apprendre aux  agents de santé que la surveillance des maladies ne dépend pas d’eux-mêmes, mais  ils  devront impliquer la communauté pour que, ensemble, la population participe à la gestion de la santé », a ajouté le docteur Namsémno.

C’est une initiative de la région sanitaire n°1 sur financement du Fonds mondial de la santé.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

  • Entrez votre adresse email pour suivre ce blog et recevoir les notifications de nouveaux messages par email.

    Rejoignez 4 468 autres abonnés

  • RJDH – RCA

  • Avec le soutien de:

  • Internews

    Internews est une organisation internationale à but non lucratif dont la mission est de supporter les médias locaux dans le monde entier pour donner aux gens les nouvelles et les informations dont ils ont besoin, la possibilité de se connecter et les moyens de faire entendre leur voix. Internews soutient financièrement le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme et il n'est pas responsable des choix éditoriaux que le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme fait en termes de contenu.
%d blogueurs aiment cette page :