Bria : Abdoulaye Issène met ses hommes en garde contre les exactions

Bria, 24 octobre 2012 (RJDH) – Le chef de la Convention des patriotes pour la justice et la paix (CPJP), Abdoulaye Issène, a mis en garde ses éléments basés au village de Aigbando, à 70 kilomètres de la ville de Bria, contre les exactions dont ils sont souvent donnés pour responsables dans la région. Selon le leader de ce groupe, ses hommes sont soupçonnés des exactions sur la population civile, surtout dans les chantiers miniers.

Abdoulaye Issène a fait cette déclaration ce mercredi 24 octobre, lors de son passage dans la ville de Bria. Cette visite s’inscrit dans le cadre de la sensibilisation pour le processus du Désarment, démobilisation et réinsertion des ses ex-combattants (DDR).

« Il n’est plus question d’affrontement ni d’incursion quelconque, car la CPJP a déjà signé avec le gouvernement l’accord de paix au vu de la communauté internationale. Par conséquent, la CPJP va œuvrer pour la paix dans la Haute-Kotto,en collaboration avec les forces armées centrafricaines basées à Bria », a déclaré le leader de la CPJP.

Il a par ailleurs ordonné à ses hommes de quitter la ville de Bria et de regagner leurs bases ce jour même. Depuis le vendredi dernier, la population de la ville de Bria est inquiète de la présence massive des éléments de la CPJP, venus pour accueillir leur leader.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • Entrez votre adresse email pour suivre ce blog et recevoir les notifications de nouveaux messages par email.

    Rejoignez 4 463 autres abonnés

  • RJDH – RCA

  • Avec le soutien de:

  • Internews

    Internews est une organisation internationale à but non lucratif dont la mission est de supporter les médias locaux dans le monde entier pour donner aux gens les nouvelles et les informations dont ils ont besoin, la possibilité de se connecter et les moyens de faire entendre leur voix. Internews soutient financièrement le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme et il n'est pas responsable des choix éditoriaux que le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme fait en termes de contenu.
%d blogueurs aiment cette page :