Bambari : Le maire lance un appel d’aide pour la construction des forages

Bambari, 29 octobre 2012 (RJDH) – Dix jours  après la pénurie d’eau potable dans la ville de Bambari (centre), suite à une panne technique qu’a connue le générateur de la société de distribution d’eau en Centrafrique,   le maire de la ville de Bambari Marie-Francine Baninga, a lancé ce lundi 29 octobre un appel d’aide aux ONG internationales pour la construction des forages à la population qui a des difficultés à s’approvisionner en eau potable. 

L’appel a été lancé au cours d’une réunion qui s’inscrit dans le cadre du projet de plan et développement communale.

Selon le maire, cette situation à pousser la majorité de la population à consommer de l’eau souillées. En plus, les femmes parcourent des kilomètres à la recherche de l’eau. « C’est pourquoi nous lançons cette appel à l’endroit des structures humanitaires qui œuvrent dans ce domaine, de venir construire des forages dans la ville » a-t-elle ajouté.

Le chef de centre de la société de distribution d’eau de Bambari avait annoncé le vendredi dernier, que le générateur avait été transféré à Bangui, pour être réparé.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • Entrez votre adresse email pour suivre ce blog et recevoir les notifications de nouveaux messages par email.

    Rejoignez 4 465 autres abonnés

  • RJDH – RCA

  • Avec le soutien de:

  • Internews

    Internews est une organisation internationale à but non lucratif dont la mission est de supporter les médias locaux dans le monde entier pour donner aux gens les nouvelles et les informations dont ils ont besoin, la possibilité de se connecter et les moyens de faire entendre leur voix. Internews soutient financièrement le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme et il n'est pas responsable des choix éditoriaux que le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme fait en termes de contenu.
%d blogueurs aiment cette page :