Berberati: Les ONG de la région ne fonctionnent plus

Les ONG œuvrant dans la lutte contre le VIH/sida ne sont plus opérationnelles  dans la préfecture de la Membéré-KadéÏ (ouest). Ce dysfonctionnement est lié au manque de moyens matériels et financiers, a constaté  Alfred Gbabézoré, coordonateur des ONG de la région.

Selon lui, sur 65 ONG et associations que compte la ville de Berberati, seulement cinq continuent d’exercer leurs activités sur la sensibilisation pour la prévention du VIH/sida et du suivi des personnes vivant avec cette pandémie.

« Ces ONG interviennent dans le domaine de la  sensibilisation de la population sur le danger que représente le VIH/sida. Pour faire ce travail, il faut des moyens matériels et financiers. Ce qui  poussent  ces ONG à abandonner les activités »,  a déclaré Alfred Gbabézoré.

Par ailleurs le coordonateur lance un appel au gouvernement et aux partenaires au développement de venir en aide à ces ONG pour la relance de leurs activités.

Publicités
Comments
One Response to “Berberati: Les ONG de la région ne fonctionnent plus”
  1. GBAGBA Fernand Etienne dit :

    Nous serions heureux de connaitre les noms des cinq ONG qui continuent à exercer les activités dans la ville de Berbérati. Merci d’avance!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • Entrez votre adresse email pour suivre ce blog et recevoir les notifications de nouveaux messages par email.

    Rejoignez 4 463 autres abonnés

  • RJDH – RCA

  • Avec le soutien de:

  • Internews

    Internews est une organisation internationale à but non lucratif dont la mission est de supporter les médias locaux dans le monde entier pour donner aux gens les nouvelles et les informations dont ils ont besoin, la possibilité de se connecter et les moyens de faire entendre leur voix. Internews soutient financièrement le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme et il n'est pas responsable des choix éditoriaux que le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme fait en termes de contenu.
%d blogueurs aiment cette page :