Boali : Une personne morte des suites d’un accident de circulation

Boali, 5 novembre 2012 (RJDH) – Un jeune homme âgé d’une trentaine d’année a été tué, le dimanche 4 septembre à la suite d’un tragique accident de circulation. Une dizaine de bœufs sont aussi morts durant l’accident qui s’est déroulé au village de Borossé, situé 42 kilomètres de la ville de Boali (sud-ouest). La voie publique a été temporairement bloquée suite à ce drame.

C’est une collision entre deux véhicules, un camion transportant des bœufs, qui revenait du marché à bétail et un gros porteur transportant des planches à destination du Cameroun. Selon François Ndombet, un des témoins, « l’excès de vitesse des deux véhicules serait à l’origine de cet accident mortel ».

Le corps du défunt a été transféré à l’hôpital de l’Amitié à Bangui. Les carcasses des bœufs  ont été récupérées par les propriétaires et mises en vente. Le tronçon a été libéré tard dans la soirée.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • Entrez votre adresse email pour suivre ce blog et recevoir les notifications de nouveaux messages par email.

    Rejoignez 4 464 autres abonnés

  • RJDH – RCA

  • Avec le soutien de:

  • Internews

    Internews est une organisation internationale à but non lucratif dont la mission est de supporter les médias locaux dans le monde entier pour donner aux gens les nouvelles et les informations dont ils ont besoin, la possibilité de se connecter et les moyens de faire entendre leur voix. Internews soutient financièrement le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme et il n'est pas responsable des choix éditoriaux que le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme fait en termes de contenu.
%d blogueurs aiment cette page :