Kabo : L’insécurité persiste dans la zone

Kabo, 14 novembre 2012 (RJDH) – Un homme âgé de 32 ans a été tué et une femme violée, le lundi 12 novembre, à 18 kilomètres de la ville de Kabo (nord) sur l’axe Sido, par une bande armée non identifiée. Le lendemain, des passagers qui voyageaient à moto, en provenance de Kabo et à destination de Batangafo, ont également été interceptés par une autre bande armée.

D’après des témoignages recueillis, la personne morte était un vendeur de miel qui rentrait du marché hebdomadaire où il était allé vendre ses produits. Quant à la femme victime de viol est une habitante de la ville de Kabo.

Les passagers interceptés sur l’axe Batangafo-Kabo se sont fait soutirer la somme de deux millions de FCFA. Il y a parmi les victimes de ce braquage un infirmier de l’ONG Médecin sans Frontières (MSF) qui allait doter de médicaments, une formation sanitaire à 34 kilomètres de la localité.

« Ils ont emporté les médicaments et une somme de 110 000 FCFA », a-t-il témoigné.

Les forces de sécurité et de défense sont descendues sur les différents lieux, mais les malfrats s’étaient déjà retirés. La population locale soupçonne des éléments incontrôlés du Front démocratique du peuple centrafricain, d’Abdoulaye Miskine, d’être à l’origine de cet acte.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • Entrez votre adresse email pour suivre ce blog et recevoir les notifications de nouveaux messages par email.

    Rejoignez 4 463 autres abonnés

  • RJDH – RCA

  • Avec le soutien de:

  • Internews

    Internews est une organisation internationale à but non lucratif dont la mission est de supporter les médias locaux dans le monde entier pour donner aux gens les nouvelles et les informations dont ils ont besoin, la possibilité de se connecter et les moyens de faire entendre leur voix. Internews soutient financièrement le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme et il n'est pas responsable des choix éditoriaux que le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme fait en termes de contenu.
%d blogueurs aiment cette page :