Boali : L’Unicef assure la prise en charge des enfants malnutris

Boali, 16 novembre 2012 (RJDH) – Une soixantaine d’enfants âgés de zéro à cinq ans qui souffrent de malnutrition sont désormais pris en charge  par l’unité nutritionnelle de thérapeutique ambulatoire(UNTA), au centre de santé de Boali (sud-est), sur un financement du Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF).

Le  conseiller psycho-social de cette formation sanitaire, Freddy Malémoto, a indiqué qu’une équipe sillonne  les quartiers pour procéder à l’enregistrement des  enfants malnutris et les oriente vers le service pour une prise en charge alimentaire.  Ces enfants reçoivent chaque semaine de la nourriture.

Freddy Malémoto a toutefois relevé que l’acheminement du matériel pour le bon déroulement de ce programme fait problème, ce qui pourrait perturber les activités.  « Nous ne disposons pas de matériels adéquats pour mener à bien nos activités », a-t-il ajouté.

Le conseiller Malémoto explique que l’UNTA travaille en partenariat avec l’UNICEF, dans le but de voler aux secours des enfants malnutries.

Ce programme s’étendra dans la ville de Boali et les localités périphériques. C’est une initiative du ministère de la Santé en partenariat avec l’UNICEF.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • Entrez votre adresse email pour suivre ce blog et recevoir les notifications de nouveaux messages par email.

    Rejoignez 4 465 autres abonnés

  • RJDH – RCA

  • Avec le soutien de:

  • Internews

    Internews est une organisation internationale à but non lucratif dont la mission est de supporter les médias locaux dans le monde entier pour donner aux gens les nouvelles et les informations dont ils ont besoin, la possibilité de se connecter et les moyens de faire entendre leur voix. Internews soutient financièrement le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme et il n'est pas responsable des choix éditoriaux que le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme fait en termes de contenu.
%d blogueurs aiment cette page :