Boali : Vers la prise en charge sanitaire des adolescents et des jeunes

Boali, 27 novembre (RJDH)–La question de la prise en charge de la santé de reproduction et la prévention du VIH/sida chez les jeunes, était au centre d’un atelier de formation qui a regroupé les techniciens venus des départements  de la santé, de l’éducation et des affaires sociales à Boali.

« Cette assise vise à outiller les techniciens de en matière de prise en charge des jeunes dans le domaine de la santé de reproduction et de la prévention du VIH/sida d’une part et de  pallier le manque de structures et du personnel dans ce domaine d’autre part », a  expliqué  le docteur Arlette Ketté, chef de service de la santé de l’adolescent et de l’éducation à la direction de la santé familiale et de la population.

Le docteur Arlette a fait savoir que le ministère de la santé entend faire en sorte que cette prise en charge soit effective dans toutes les régions du pays. Le souhait principal est que tous les centres de santé s’impliquent dans l’éducation et la santé des jeunes.

C’est une initiative du ministère de la santé financée par l’Organisation mondiale de la santé et le fonds des Nations-unies pour la population. Elle a débuté le lundi 26  et prendra fin le vendredi 30 novembre.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • Entrez votre adresse email pour suivre ce blog et recevoir les notifications de nouveaux messages par email.

    Rejoignez 4 463 autres abonnés

  • RJDH – RCA

  • Avec le soutien de:

  • Internews

    Internews est une organisation internationale à but non lucratif dont la mission est de supporter les médias locaux dans le monde entier pour donner aux gens les nouvelles et les informations dont ils ont besoin, la possibilité de se connecter et les moyens de faire entendre leur voix. Internews soutient financièrement le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme et il n'est pas responsable des choix éditoriaux que le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme fait en termes de contenu.
%d blogueurs aiment cette page :