Obo : Les habitants d’un village se réfugient au centre-ville à cause de la LRA

Obo, 30 novembre (RJDH)–Les habitants du village de Ngouli, situé à trois kilomètres de la ville d’Obo (sud-est) ont fui leur village pour se refugier au centre ville d’Obo pour échapper aux attaques de l’Armée de résistance du seigneur (LRA), dont une forte présence est signalée dans la région.

« Nous avons quitté notre village parce que la présence des éléments de la LRA a été signalée partout. Nous ne pouvons pas nous déplacer plus loin pour vaquer à nos occupations », a témoigné une femme qui a elle aussi fui son village pour Obo.

La même source a précisé qu’au cours du déplacement vers le centre-ville, les habitants du village de Ngouli ont croisé une dizaine  de rebelles de la LRA  qui ont ouvert le feu sur eux, mais personne n’a été blessé.

Alors que les forces ougandaises basées dans le Haut-Mbomou avaient annoncé que la population pouvait désormais se déplacer au-delà de 25 kilomètres, la population est toujours exposée aux attaques de la LRA qui apparaissent même à trois kilomètres de la ville.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • Entrez votre adresse email pour suivre ce blog et recevoir les notifications de nouveaux messages par email.

    Rejoignez 4 464 autres abonnés

  • RJDH – RCA

  • Avec le soutien de:

  • Internews

    Internews est une organisation internationale à but non lucratif dont la mission est de supporter les médias locaux dans le monde entier pour donner aux gens les nouvelles et les informations dont ils ont besoin, la possibilité de se connecter et les moyens de faire entendre leur voix. Internews soutient financièrement le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme et il n'est pas responsable des choix éditoriaux que le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme fait en termes de contenu.
%d blogueurs aiment cette page :