Bangui : Environ 1200 enfants séropositifs pris en charge par le complexe pédiatrique

Bangui, 04 décembre (RJDH)–Sur 4000 enfants malades du sida, environ 1200 sont pris en charge au complexe pédiatrique de Bangui, a fait savoir le directeur de cette structure, le docteur  Jean Chrysostome Gody, dans un  entretien avec le RJDH, la semaine passée. « On attendait à peu près 4000 enfants à prendre en charge, basé sur les projections programmatiques, on devait faire des projections sur la base de  la transmission mère-enfant du VIH qui est autour de 20% », a indiqué le Dr Gody.

D’après lui, même si ce taux est à encore de type préventif, il s’est nettement amélioré et l’on peut s’attendre à une transmission autour de 10% et très bientôt à autour de 5%. Mais une projection étaient faite sur les naissances attendues et la proportion des femmes  atteintes du VIH/sida, les chiffres seraient plus élevés, soit environ 10 000 enfants attendus pour être traité.

Il a expliqué qu’au niveau du complexe pédiatrique de Bangui qui est la seule structure du pays qui assure le traitement des enfants malades du VIH/sida, au total 1200 enfants sont suivis par le centre, dont 650 environ sont sous traitement antirétroviral (ARV), les 460 autres sont perdus de vu.

« Mais c’est une histoire  liée à l’irrégularité d’approvisionnement due aux moments difficile connuss autour de 2010, avec le gel de fonds de nos partenaires, et cela avait beaucoup affecté notre programme ; parce que les enfants ne venaient plus et nous cherchons à les récupérer actuellement », a fait savoir Dr Gody.

Il a par ailleurs annoncé des initiatives visant à ouvrir d’autres centres de prise en charge pédiatrique du VIH à l’intérieur du pays. Parce qu’ici cette activité est confiné au complexe pédiatrique de Bangui.

« La décentralisation n’a pas encore commencé réellement. Nous en sommes en train de faire la cartographie des formations sanitaires susceptibles de prendre en charge des enfants. La semaine passée j’étais à Boali pour cela», a-t-il dit. Dans ce centre, l’on peut compter difficilement dix enfants pris en charge et une trentaine à Bégoua.  « C’est pour dire que très peu d’enfants sont prise en charge à la périphérie de Bangui », a-t-il expliqué.

Les partenaires qui appuient cette lutte sont entre autres l’Unicef qui a appuie la  restructuration de l’hôpital, apporte une assistance technique au complexe pédiatrique dans l’élaboration du plan stratégique et programmatique, etc. Il y a également le Fonds mondial qui s’occupe des médicaments. L’ONG ESTHER (Ensemble pour une solidarité thérapeutique en réseau) apporte aussi de l’aide notamment en matière d’équipements.

En dehors des aspects médicaux, le Dr Gody, estime que l’un des défis majeurs à relever au niveau de sa structure est de faire en sorte que les ressources humaines soient disponibles et compétente. « Pour le transfert des connaissances, nous avons suffisamment d’expérience pour la prise en charge du VIH. Pour preuve, dans le réseau des pédiatres dont nous faisons partie, nous sommes très bien placés au niveau international. Quand l’OMS sort les normes et les recommandations, des directives ; nous les adaptons aux réalités africaines », a-t-il précisé.

Le directeur du complexe pédiatrique de Bangui estime que l’Etat centrafricain doit honorer ses engagements visant à renforcer son apport financier au système de santé, recommandé à Abuja en 2006 obligeant les Etat africains à contribuer à hauteur de 15% du budget national.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • Entrez votre adresse email pour suivre ce blog et recevoir les notifications de nouveaux messages par email.

    Rejoignez 4 463 autres abonnés

  • RJDH – RCA

  • Avec le soutien de:

  • Internews

    Internews est une organisation internationale à but non lucratif dont la mission est de supporter les médias locaux dans le monde entier pour donner aux gens les nouvelles et les informations dont ils ont besoin, la possibilité de se connecter et les moyens de faire entendre leur voix. Internews soutient financièrement le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme et il n'est pas responsable des choix éditoriaux que le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme fait en termes de contenu.
%d blogueurs aiment cette page :