Bria : Mme Hawa Bangura «touchée» par les témoignages des femmes victimes de viol

Bria, 7 décembre (RJDH)–La Représentante spéciale du Secrétaire général des Nations-unies, chargée des questions de violence sexuelle en période de conflit, Zainab Hawa Bangura, s’est dit « touchée » par les  témoignages des femmes de la ville de Bria, victimes de ce phénomène, pendant les derniers conflits.

Mme Hawa Bangura s’est longuement entretenue avec ces femmes, le jeudi 6 décembre. Celles-ci lui ont témoigné ce qu’elles ont vécu pendant les conflits qui opposaient les deux principaux groupes rebelles présents dans la région, à savoir la Convention des patriotes pour la justice et la paix (CPJP) et l’Union des forces démocratiques pour le rassemblement (UFDR).

Les unes racontent avoir été brutalisées alors qu’elles étaient au champ, les autres relatent avoir été prises à la maison, devant leurs enfants. Une autre catégorie dit avoir subi un viol collectif.

« Ce qu’elles ont, c’est parce qu’elles étaient des femmes. Mais le moment est venu pour que cela cesse (…). Le monde dans lequel nous vivons en ce moment n’aime plus que ces genres de chose se produisent. Il faut que les auteurs de ces actes de violence soient traduits devant la justice et qu’ils purgent des peines conformément à ce qu’ils ont fait », a indiqué Mme Hawa Bangura.

Toutefois, elle se optimiste et pense que la Centrafrique arrivera, un jour, à faire arrêter les différents conflits qui mettent la vie des femmes en danger. Elle a donné l’exemple de son pays d’origine, la Sierra Léone, qui a traversé des années de guerre, mais qui s’est stabilisé actuellement et contribue à la consolidation de la paix dans le monde.

« Il y a de cela 15 ans en arrière, nous nous battions chez nous. Les personnes étaient été tuées, ses femmes étaient violées. Les Nations-unies étaient intervenues pour nous tirer de cette situation. Aujourd’hui, nous nous aimons et nous participons aux actions des Nations-unies. Nos troupes combattent en ce moment en Somalie sous la bannière l’ONU. Je suis convaincue que la Centrafrique peut aussi arriver à ce résultat », a-t-elle témoigné.

Mme Hawa Bangura promet de plaider auprès des Nations-unies et des personnes de bonne volonté, afin qu’elles appuient la République centrafricaine dans cette quête. « Je sais que les défis sont grands et que la République centrafricaine seule ne peut pas les relever », a-t-elle fait observer.

La suite de la visite Représentante spéciale du Secrétaire général des Nations-unies, chargée de cette question des violences sexuelles en période de conflit, prévoit des rencontres avec  des autorités centrafricaines. Un autre déplacement à l’intérieur du pays, notamment à Paoua (Nord) où elle rencontrera les acteurs et les victimes des violences. Cette région a été le théâtre, en 2005, de différents conflits entre l’armée, les groupes rebelles et autres groupes armés non identifiés.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • Entrez votre adresse email pour suivre ce blog et recevoir les notifications de nouveaux messages par email.

    Rejoignez 4 463 autres abonnés

  • RJDH – RCA

  • Avec le soutien de:

  • Internews

    Internews est une organisation internationale à but non lucratif dont la mission est de supporter les médias locaux dans le monde entier pour donner aux gens les nouvelles et les informations dont ils ont besoin, la possibilité de se connecter et les moyens de faire entendre leur voix. Internews soutient financièrement le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme et il n'est pas responsable des choix éditoriaux que le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme fait en termes de contenu.
%d blogueurs aiment cette page :