Bouar : La mairie encourage l’auto-prise en charge des femmes

Bouar, 8 décembre (RJDH)–Dans le cadre de la lutte contre la pauvreté et l’insalubrité, la mairie de la ville de Bouar a engagé une dizaine de femmes, le vendredi 7 décembre, afin de nettoyer les arrondissements. Les travaux seront récompensés par une somme forfaitaire, pour permettre à ces femmes de se prendre en charge.

« Nous avons recruté ces femmes afin qu’elles soient capables de répondre aux besoins de leur foyer respectif. Ceci entre dans le cadre de la lutte contre la pauvreté. Chacune de ces femmes percevra régulièrement mille francs pour cinq heures de temps de travail », a expliqué le maire de la localité, Ali Ahoudou-Moumini,

Il précise que ces femmes seront payées au quotidien, pour éviter la démotivation, puisque l’assainissement des localités est un devoir et la responsabilité de tous.

Ali Ahoudou-Moumini, a indiqué que  la ville doit être propre, toujours nettoyée et embellie. C’est un moyen efficace pour lutter contre le paludisme, le choléra et d’autres maladies qui peuvent subvenir. « Ces femmes sont là chaque jour pour mettre la propreté  autour de nous », a-t-il dit.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • Entrez votre adresse email pour suivre ce blog et recevoir les notifications de nouveaux messages par email.

    Rejoignez 4 463 autres abonnés

  • RJDH – RCA

  • Avec le soutien de:

  • Internews

    Internews est une organisation internationale à but non lucratif dont la mission est de supporter les médias locaux dans le monde entier pour donner aux gens les nouvelles et les informations dont ils ont besoin, la possibilité de se connecter et les moyens de faire entendre leur voix. Internews soutient financièrement le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme et il n'est pas responsable des choix éditoriaux que le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme fait en termes de contenu.
%d blogueurs aiment cette page :