Bangui : De la viande de porc contaminée saisie et détruite par l’ANDE

Bangui, 13 décembre (RJDH)–Viande de porcLe service de l’Agence nationale de développement de l’élevage (ANDE) a procédé à l’incinération des carcasses de la viande de porc, infectée par la  tuberculose. L’opération s’est déroulée le mercredi 12 décembre, à son siège à Bangui. Ces morceaux ont été saisis aux marchés de Combattant et de KM5.

Le  chef de la section clinique vétérinaire et contrôle sanitaire à l’ANDE, Christian Datila-Mbata,  a expliqué que lors d’un contrôle  effectué le mardi 11 décembre, aux marchés combattant et KM5, son service  a découvert que des porcs qui sont destinés à la consommation sont infectés par la tuberculose et le ténia.

« Nous avons saisi des morceaux de viandes  de porc infectée qui sont pourtant vendues sur le marché. Ces morceaux présentaient des signes  de zoonoses, c’est-à-dire de la tuberculose et le ténia un peu partout. La consommation de cette viande peut  affecter la santé humaine. Car si elle n’est pas bien préparée, le consommateur peut être contaminé par les mêmes maladies», a-t-souligné

Ces morceaux ont été simplement incinérés afin d’empêcher à la population de s’en procurer et d’en manger. « Nous avons creusé un trou d’un mètre carré, des bois de chauffage ont été mis dedans, tous les morceaux de viande ont été aspergées d’essence et nous y avions mis du feu.», a ajouté Christian Datila-Mbata.

Il conseille par ailleurs à toutes les personnes qui auraient consommé ce type de viande de se soumettre à des examens médicaux. « C’est un regret pour les personnes qui ont acheté les entrailles, la tête et les pattes. Elles sont appelées à faire des examens après un ou deux mois, pour vérifier si elles ne sont pas à leur tour infectées par la tuberculose ou le ténia », a-t-il suggéré.

Christian Datila-Mbata souhaite que la population consomme plus du poisson et de la viande  examiné par le service vétérinaire. « Les acheteurs de denrées animales sur les  marchés doivent faire attention à ce qu’ils consomment. La responsabilité est partagée, la population doit jouer son rôle dans la protection de sa famille, en dénonçant une alimentation malsaine», a-t-il  conclu.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • Entrez votre adresse email pour suivre ce blog et recevoir les notifications de nouveaux messages par email.

    Rejoignez 4 465 autres abonnés

  • RJDH – RCA

  • Avec le soutien de:

  • Internews

    Internews est une organisation internationale à but non lucratif dont la mission est de supporter les médias locaux dans le monde entier pour donner aux gens les nouvelles et les informations dont ils ont besoin, la possibilité de se connecter et les moyens de faire entendre leur voix. Internews soutient financièrement le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme et il n'est pas responsable des choix éditoriaux que le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme fait en termes de contenu.
%d blogueurs aiment cette page :