Bangui : La ville de Bria attaquée, les députés protestent

Bangui, 18 décembre (RJDH)–Les députés centrafricains ont marché ce mardi pour protester contre les multiples attaques rebelles et la conquête des villes dans le nord-est du pays. Ils entendent également apporter leur soutien à l’armée et aux populations.

Cette marche qui a commencé en face  l’Assemblée nationale et qui s’est achevée au centre ville de Bangui, a regroupé tous les députés centrafricains qui ont abandonné le vote  de la loi des finances 2012, pour exprimer leur mécontentement sur ces événements malheureux.

« C’est à l’urgence de l’heure que nous avons décidé d’ajourner la session pour marcher, afin d’apporter tout notre soutien à la population et à nos troupes qui sont attaquées en ce moment », a indiqué Jean-Robert Doumatchi, député de Ouadda, une des villes tombée sous le contrôle des rebelles depuis le 10 décembre.

« Nous avons organisé cette marche pas contre une partie, une faction, une alliance, mais nous avons marché pour la paix en Centrafrique », a pour sa part précisé le président de l’Assemblée nationale, Célestin-Leroy Gaombalet.

Les étudiants se sont également joints aux parlementaires dans cette marche. Pour le président de l’Association nationale des étudiants centrafricains, Fleury Pabandji, il était nécessaire de s’associer à cette initiative parce que la paix,  n’est pas l’apanage des députés de la nation.

Pendant ce temps, les rebelles, après près de deux heures de combat, occupent la ville de Bria (centre-nord). Ils ont attaqué la ville tôt le matin. Au total cinq villes de la partie nord-est du pays sont déjà passées sous occupation rebelle en huit jours de combat. Des témoins joints dans la localité affirment que pendant leur incursion, les rebelles ont pris pour cible la base militaire de Bria. Après avoir délogé l’armée et pris le contrôle du camp, ils ont attaqué des points stratégiques tels que l’aérodrome, la préfecture et l’hôpital qu’ils ont occupés. Bria est la cinquième ville du pays à être conquise par ces rebelles.

Les  habitants de la ville de Mbrés, située à 90 kilomètres  de  Kaga-Bandoro (Centre -nord) ont commencé à quitter depuis hier pour trouver refuge  à Bambari (centre),  après l’occupation de Bamingui, le dimanche 16 décembre, par le rebelles.

Le sous-préfet de cette localité, Pierre Ousmane,  joint ce mardi par le RJDH, a expliqué qu’aucune présence rebelle n’est constatée dans la ville. Il confirme le déplacement des personnes. « La population est en débandade à cause de l’insécurité grandissante. Elle préfère aller se cacher dans la brousse pour échapper à une éventuelle attaque des rebelles. Aussi l’absence  des forces de l’ordre et de la défense dans la localité fait que la population ne peut pas rester tranquille », a-t-il déclaré.

Par ailleurs, une source proche de l’hôpital de Mbrés affirme que les assaillants auraient tué deux  jeunes hommes sur l’axe Mbrés –Bakala. Des sources proches de la ville de Kabo (Nord),  témoignent que des contingents de l’armée tchadienne sont en route pour venir appuyer les forces armées centrafricaines dans cette bataille.

Jusqu’alors, les rebelles proposent dix points au pouvoir de Bangui pour faciliter la sortie de crise. Ces points concernent entre autres le respect de multiples accords de paix signé entre le Gouvernement et les rebelles, ainsi que la lumière sur la disparition de certains leaders  de l’opposition armée, dont l’ancien ministre d’Etat, le colonel Charles Massi, fondateur de la Convention des patriotes pour la justice et la paix (CPJP).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • Entrez votre adresse email pour suivre ce blog et recevoir les notifications de nouveaux messages par email.

    Rejoignez 4 463 autres abonnés

  • RJDH – RCA

  • Avec le soutien de:

  • Internews

    Internews est une organisation internationale à but non lucratif dont la mission est de supporter les médias locaux dans le monde entier pour donner aux gens les nouvelles et les informations dont ils ont besoin, la possibilité de se connecter et les moyens de faire entendre leur voix. Internews soutient financièrement le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme et il n'est pas responsable des choix éditoriaux que le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme fait en termes de contenu.
%d blogueurs aiment cette page :