Kabo : Quatre morts et deux blessés dans l’affrontement entre l’armée et les rebelles

Kabo, 21 décembre 2012 (RJDH) – Trois éléments des Forces armées centrafricaines (FACA) et un rebelle ont été tués dans l’attaque de la ville de Kabo (nord), le 19 décembre dernier, dans l’attaque d’un groupe armé avec les forces régulières.

Ces chiffres ont été communiqués ce matin  par Atif Abdel, maire de la ville de Kabo, joint  par le RJDH. Il précise par ailleurs que la ville est actuellement contrôlée par l’armée centrafricaine. Cependant, la plupart des habitants, encore méfiants sont restés dans la brousse, à cause des rumeurs  d’une nouvelle attaque des éléments  du Front démocratique du peuple centrafricain(FDPC) d’Abdoulaye Miskine, qui aurait rejoint l’alliance Séléka.

« la population  veut la paix, or malgré la fraicheur due à la saison, elle est obligée  de vivre dans la nature avec des enfants », a déploré Abdel Atif.

Par ailleurs, à Kaga-Bandoro (centre-nord), tout semble être stable. Selon le correspondant du RJDH,  les éléments des  FACA font des patrouilles  dans la ville et les activités économiques  ont repris, après le trouble survenu  le mardi passé suite à une fausse alerte d’attaque des rebelles.

« Un commerçant âgé de 60 ans, habitant le village de Bamatara, à 25 Kilomètres de Kaga-Bandoro,  a reçu une balle dans l’abdomen suite à une attaque a son domicile  de trois hommes armée non identifiés, qui aurait refusé de leur remettre la somme de 200 000 F CFA»,  a rapporté notre correspondant.

Le sous-préfet de Mbrés, Pierre Ousmane, qui  a trouvé refuge dans la ville de Kaga-Bandoro à cause des rebelles a expliqué que sa résidence  serait occupé par les assaillants qui l’ont transformée en base militaire. Son bureau a également été saccagé.

D’après les informations, les rebelles auraient déjà décidé d’arrêter leur avancée pour entamer le dialogue avec le gouvernement. Depuis le déclenchement des attaques, le  décembre dernier, les villes de Ndélé, Sam-Ouandjia, Ouadda, Bamingui, Mbrés et Bria et Batangafo sont sous le contrôle des rebelles.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • Entrez votre adresse email pour suivre ce blog et recevoir les notifications de nouveaux messages par email.

    Rejoignez 4 465 autres abonnés

  • RJDH – RCA

  • Avec le soutien de:

  • Internews

    Internews est une organisation internationale à but non lucratif dont la mission est de supporter les médias locaux dans le monde entier pour donner aux gens les nouvelles et les informations dont ils ont besoin, la possibilité de se connecter et les moyens de faire entendre leur voix. Internews soutient financièrement le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme et il n'est pas responsable des choix éditoriaux que le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme fait en termes de contenu.
%d blogueurs aiment cette page :