Mbaïki : La population proteste contre les actions rebelles

Mbaïki, 28 déc. 12 (RJDH) – La population de la commune de Pissa située à 38 kilomètres de la ville de Mbaïki (sud) a fait une marche pacifique  ce matin pour manifester son mécontentement face à la conquête de certaines villes du pays par des rebelles de la coalition Séléka.

Le maire de la ville de Pissa Roger Okoapénguia a indiqué qu’à travers  cette marche, la population de sa commune entend apporter son soutien au gouvernement et à l’armée nationale.

Sur les banderoles que traînaient les manifestants, on pouvait lire ; ‘’non à la violence, non à la prise du pouvoir par les armes’’ ; ‘’ oui à la paix, soutien au président de la République et aux forces armées centrafricaines’’.

La population de Bangui et celle de Boda ont également manifesté le jeudi 27 décembre pour protester contre les attaques des rebelles de la coalition Séléka dans le nord, le nord-est et le centre du pays.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • Entrez votre adresse email pour suivre ce blog et recevoir les notifications de nouveaux messages par email.

    Rejoignez 4 465 autres abonnés

  • RJDH – RCA

  • Avec le soutien de:

  • Internews

    Internews est une organisation internationale à but non lucratif dont la mission est de supporter les médias locaux dans le monde entier pour donner aux gens les nouvelles et les informations dont ils ont besoin, la possibilité de se connecter et les moyens de faire entendre leur voix. Internews soutient financièrement le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme et il n'est pas responsable des choix éditoriaux que le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme fait en termes de contenu.
%d blogueurs aiment cette page :