Bouar : Des jeunes initiés à la culture de la paix

Bouar, 31 décembre (RJDH)–Une trentaine de  jeunes des différentes paroisses de la ville de Bouar (ouest), ont été initiés du jeudi 27 au samedi 29 décembre, sur la culture de la paix à travers le bon comportement.

L’abbé Mirek, organisateur de cette rencontre, a fait savoir que la jeunesse est l’avenir d’un pays ; d’où nécessité de l’orienter vers un comportement décent. Selon lui,  Les jeunes doivent avoir en eux un esprit de fraternité, d’amour et de tolérance. Ils doivent développer les valeurs de la paix dans leur attitude quotidienne.

« C’est notre devoir de les orienter à être de bons citoyens, afin qu’ils soient à leur tour de bons serviteurs pour la société. L’église les initie dans le bon sens et qu’ils témoignent pour les œuvres de la foi, de la vie en société et que la culture de la paix soit un atout pour la famille », a expliqué l’abbé Mirek.

Une messe eucharistique a été célébrée à la fin de la cession pour la paix et la sécurité en Centrafrique, à la paroisse de Fatima de Bouar.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • Entrez votre adresse email pour suivre ce blog et recevoir les notifications de nouveaux messages par email.

    Rejoignez 4 463 autres abonnés

  • RJDH – RCA

  • Avec le soutien de:

  • Internews

    Internews est une organisation internationale à but non lucratif dont la mission est de supporter les médias locaux dans le monde entier pour donner aux gens les nouvelles et les informations dont ils ont besoin, la possibilité de se connecter et les moyens de faire entendre leur voix. Internews soutient financièrement le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme et il n'est pas responsable des choix éditoriaux que le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme fait en termes de contenu.
%d blogueurs aiment cette page :