Bangui : Nicolas Tiangaye nommé Premier ministre

Bangui, 17 janv.-13 (RJDH) – Le président François Bozizé vient de nommer l’avocat Nicolas Tiangaye comme Premier ministre de la Centrafrique. Le décret est signé lors d’une réunion entre les représentants du pouvoir, de l’opposition, de la rébellion de la Seleka, des mouvements politico-militaires non combattants et de la médiation congolaise au palais de la Renaissance à Bangui.

La nomination de Nicolas Tiangaye fait suite à la signature des accords de sortie de crise qui ont été signé le 11 janvier dernier à Libreville au Gabon. Le nom de Me Tiangaye a été proposé depuis le 12 janvier par l’opposition démocratique. La coalition rebelle de la Séléka a également soutenu la candidature de Nicolas Tiangaye.

Le nouveau premier ministre a pour mission de former dans les prochains jours un gouvernement d’Union nationale. La transition va durer 12 mois et aboutira avec l’organisation des élections législatives anticipées. Les membres de ce gouvernement, dont le Premier ministre ne vont pas se présenter à ces élections d’après les termes de ces accords.

Les accords de Libreville interdisent au président Bozizé de dissoudre ce nouveau gouvernement et de limoger le premier jusqu’à la fin de la période de transition.

C’est dans les  48 à 72 prochaines heures que le nouveau Premier ministre va mettre en place son gouvernement. Selon le Président lors de cette réunion, ce gouvernement va compter 30 membres. 12 postes sont revenus à la majorité présidentielle. Les 18 autres seront repartis entre l’opposition démocratique, la coalition Séléka, les politico-militaires, et la société civile.

Nicolas Tiangaye, avocat, a été le chef de la délégation de l’opposition politique centrafricaine pendant les négociations de Libreville, sur la crise centrafricaine en début de la semaine. Il fut également Président de l’Assemblée nationale de transition, après la prise de pouvoir par coup d’Etat du général François Bozizé en 2003.

L’accord de Libreville exige un cessez-le-feu immédiat et prévoit aussi le retrait de toutes les forces militaires étrangères de Centrafrique, à l’exception de celles des Etats de l’Afrique et la poursuite du désarmement des rebelles.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • Entrez votre adresse email pour suivre ce blog et recevoir les notifications de nouveaux messages par email.

    Rejoignez 4 463 autres abonnés

  • RJDH – RCA

  • Avec le soutien de:

  • Internews

    Internews est une organisation internationale à but non lucratif dont la mission est de supporter les médias locaux dans le monde entier pour donner aux gens les nouvelles et les informations dont ils ont besoin, la possibilité de se connecter et les moyens de faire entendre leur voix. Internews soutient financièrement le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme et il n'est pas responsable des choix éditoriaux que le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme fait en termes de contenu.
%d blogueurs aiment cette page :