Bangui : Qui est Nicolas Tiangaye, le chef du gouvernement d’Union nationale ?

Bangui, 18 janvier 2013 (RJDH) – Nicolas Tiangaye est nommé le jeudi 17 janvier 2013, nouveau Premier ministre de la Centrafrique à l’issu des accords de paix conclus à Libreville au Gabon sur la crise entre la coalition rebelle Séléka et le pouvoir de Bangui. Militant des droits de l’homme et ex-bâtonnier de l’Ordre des avocats de Centrafrique, Nicolas Tiangaye se distingue aussi bien comme un homme politique que d’expérience, dans le pays.

Né le 13 septembre 1956 à Bocaranga (nord), il s’était déjà révélé à l’opinion publique en tant que membre du collectif d’avocats constitué pour la défense de Jean Bedel Bokassa, l’ex ‘’empereur Bokassa 1er’’ lors du procès, en première instance puis en cassation, dans les années 1980. L’ex empereur avait été accusé de trahison, meurtre, cannibalisme et détournement de fonds, puis condamné à la peine capitale avant d’être gracié.

Il a été pendant une décennie, Président de la Ligue centrafricaine des droits de l’homme (LCDH). Il a été à la tête de cette institution de 1991 à 2004. La LCDH est l’une des premières ONG de défense de la démocratie et des droits de l’homme dans le pays. Nicolas Tiangaye est en même temps l’un des membres fondateurs de cet organe.

Par ailleurs, entre 1994 à 1998, comme bâtonnier de l’Ordre des avocats centrafricains, Me Tiangaye a été sous les projecteurs pour la défense de la cause du Rwandais Akyesu qui a été condamné à perpétuité. Le dossier est le tout premier de génocide rwandais traité par le Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR), basé à Arusha en Tanzanie.

Dans les années antérieures et précisément en 1989, l’avocat Nicolas Tiangaye avait également défendu le général François Bozizé, l’actuel président, alors accusé d’atteinte à la sureté intérieur de l’Etat par le pouvoir d’André Kolingba. Le général Bozizé qui avait été arrêté au Bénin et transféré en RCA, avait été acquitté par la Haute Cour de justice de Centrafrique à l’issu de ce procès.

La prise du pouvoir le 15 mars 2003 du président Bozizé, par coup d’Etat contre Ange-Félix Patassé, donnerait l’occasion à Nicolas Tiangaye d’être propulsé sur le devant de la scène politique centrafricaine en étant désigné pour diriger le Conseil national de transition, pendant deux ans.

Nicolas Tiangaye est licencié de droit privé de l’université d’Etat Jean Bedel Bokassa de Bangui. Il a aussi été diplômé de l’Institut d’études judiciaires d’Orléans en France avec une maîtrise, un DEA et certificat d’aptitude à la profession d’avocat.

Père de dix enfants, Nicolas Tiangaye s’est forgé au cours des dix dernières années une image de meneur de troupes, en conduisant tour à tour la Concertation des forces démocratiques (CFD) créée dans la perspective des élections présidentielle et législatives de janvier 2011, puis le Front pour l’annulation et la reprise des élections (FARE 2011) mis en place à la suite de ce double scrutin pour contester la victoire attribuée par les résultats officiels au président sortant, François Bozizé.

Deuxième d’une famille de deux garçons nés de parents pauvres, Nicolas Tiangaye prend sa revanche sur la vie grâce à son ascension politique. Battu deux fois déjà aux élections législatives de 2006 et 2011 respectivement par Edouard Patrice Ngaïssona et François Bozize, tous du parti au pouvoir, Nicolas Tiangaye a toujours crié aux fraudes, croyant toujours à sa victoire dans la circonscription du 4ème Arrondissement.

Honoré du titre grand officier de l’ordre du mérite centrafricain, même grade dans l’ordre de la reconnaissance, il caresse depuis longtemps le rêve de devenir président de la République Centrafricaine.

A la tête de son parti politique Convention républicaine pour le progrès social (CRPS), il a été à la présidentielle de Janvier 2011 où il a difficilement atteint 2% des voix exprimées.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • Entrez votre adresse email pour suivre ce blog et recevoir les notifications de nouveaux messages par email.

    Rejoignez 4 464 autres abonnés

  • RJDH – RCA

  • Avec le soutien de:

  • Internews

    Internews est une organisation internationale à but non lucratif dont la mission est de supporter les médias locaux dans le monde entier pour donner aux gens les nouvelles et les informations dont ils ont besoin, la possibilité de se connecter et les moyens de faire entendre leur voix. Internews soutient financièrement le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme et il n'est pas responsable des choix éditoriaux que le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme fait en termes de contenu.
%d blogueurs aiment cette page :