Berberati : La déperdition scolaire freine le fonctionnement du système éducatif

Berberati, 18 janvier 2013 (RJDH) – La déperdition scolaire et l’absentéisme sont les principaux obstacles, qui freinent le fonctionnement du système éducatif au Collège d’enseignement secondaire (CES) de Berberati (ouest). Le fait est déploré ce 18 janvier par le directeur du  CEG, René Kaitelesse.

D’après le constat fait par René Kaitelesse, les élèves fréquentent très peu l’établissement scolaire, après les vacances de noël et de nouvel an.  « Cette démotivation se justifie par le fait que les élèves abandonnent les études au profit des travaux dans les chantiers d’extraction de l’or », a-t-il fait savoir avant de  relever que son établissement est également dépourvu du personnel enseignant.

De leur côté certains élèves ont justifié leur démotivation à cause de la pénurie d’eau potable, récurrente dans la ville. « Nous devons sortir tôt le matin parcourir des kilomètres à la recherche d’eau. En rentrant nous sommes parfois fatigués et les heures de cours sont dépassées, ce qui fait que nous ne pouvons pas nous rendre en classe », a témoigné Joséphine Goundi, élève en classe de 5ème.

Le CEG de Berberati compte plus de 2000 élèves.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • Entrez votre adresse email pour suivre ce blog et recevoir les notifications de nouveaux messages par email.

    Rejoignez 4 463 autres abonnés

  • RJDH – RCA

  • Avec le soutien de:

  • Internews

    Internews est une organisation internationale à but non lucratif dont la mission est de supporter les médias locaux dans le monde entier pour donner aux gens les nouvelles et les informations dont ils ont besoin, la possibilité de se connecter et les moyens de faire entendre leur voix. Internews soutient financièrement le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme et il n'est pas responsable des choix éditoriaux que le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme fait en termes de contenu.
%d blogueurs aiment cette page :