Bouar : Des personnes attaquées par des hommes armés non identifiés

Bouar, 21 janvier 2013 (RJDH) – Sept passagers à bord d’un véhicule pickup ont été attaqués par des hommes armés non identifiés, le dimanche 20 janvier, au village de Fambélé, à 75 kilomètres de la ville de Bouar (ouest). Ces hommes ont été dépouillés de tout leur bien.

D’après les témoignages du conducteur de véhicule,  Abdoul Ballé, les malfrats ont fait des sommations afin de les obliger à s’arrêter. « Nous avons écouté des coups de fusils. Deux balles ont traversé ma portière et j’étais obligé de m’arrêter pour éviter le pire », a-t-il  fait savoir.

« Ces hommes détenaient tous des armes de guerre. Ils parlaient, le français, le Sango, le Goula et le Ngambaï.  Nous avons subi des menaces verbaux avant d’être dépouillés de ce que nous possédons », a témoigné Lambert Yapélé, l’une des  victimes.

Le mercredi passé une dizaine de personnes ont été prises en otage au village de Gallo, à 60 kilomètres de la ville de Bouar (ouest), par une bande armée non identifiée qui sillonnait la région. Les victimes ont été libérées  par les éléments des forces armées centrafricaines, qui ont lancé une attaque sur ces malfrats le jeudi 16 janvier.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • Entrez votre adresse email pour suivre ce blog et recevoir les notifications de nouveaux messages par email.

    Rejoignez 4 463 autres abonnés

  • RJDH – RCA

  • Avec le soutien de:

  • Internews

    Internews est une organisation internationale à but non lucratif dont la mission est de supporter les médias locaux dans le monde entier pour donner aux gens les nouvelles et les informations dont ils ont besoin, la possibilité de se connecter et les moyens de faire entendre leur voix. Internews soutient financièrement le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme et il n'est pas responsable des choix éditoriaux que le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme fait en termes de contenu.
%d blogueurs aiment cette page :