Mbaïki : Des détenus évadés de la maison d’arrêt

Mbaïki, 22 janvier 2013 (RJDH) – Cinq détenus de la  maison d’arrêt de Mbaïki (Sud), se sont évadés, le  dimanche 20 janvier, aux environs des 10 heures. La dégradation de la maison et le nombre insignifiant des gardes seraient à l’origine de cet incident d’après le constat fait par le procureur de la République près le tribunal de grande instance de Mbaïki, Thierry Hilaire Ouidémona.

Les évadés sont des personnes accusées d’avoir volé des palmes de la société Centra palm. Ils ont été arrêtés par la brigade de Bossongo pour être transférés à la maison d’arrêt de Mbaïki.

Selon le procureur, le nombre insignifiant des éléments qui assurent la garde des prisonniers, la dégradation de la maison d’arrêt dont la construction remonte à l’époque coloniale, sont des causes qui ont occasionné l’évasion des prisonniers. Toute fois une enquête est ouverte afin de les ramener à la prison.

D’après le secrétaire général de la préfecture Moussa Kongate, l’évasion s’est produite au moment où l’élément de la garde républicaine était présent.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • Entrez votre adresse email pour suivre ce blog et recevoir les notifications de nouveaux messages par email.

    Rejoignez 4 463 autres abonnés

  • RJDH – RCA

  • Avec le soutien de:

  • Internews

    Internews est une organisation internationale à but non lucratif dont la mission est de supporter les médias locaux dans le monde entier pour donner aux gens les nouvelles et les informations dont ils ont besoin, la possibilité de se connecter et les moyens de faire entendre leur voix. Internews soutient financièrement le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme et il n'est pas responsable des choix éditoriaux que le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme fait en termes de contenu.
%d blogueurs aiment cette page :