Nola : Une femme assassinée par des hommes non identifiés

Nola, 24 janv. 13 (RJDH) – Une femme d’une quarantaine d’année a été retrouvée morte dans la forêt, le mercredi 23 janvier, au village d’Asségui à 28 kilomètres, de la ville de Nola (sud). Selon les témoignages, la victime aurait été assassinée par des bandits dont leur identité demeure inconnue.

D’après les faits relatés par des temoins, la victime suivait son mari  dans la brousse alors que celui-ci partait en chasse. C’est alors  que la femme était tombée dans le piège de la bande, qui l’a finalement assassinée. Certaines personnes suspectent le mari d’être à l’origine de ce meurtre.

Une enquête est ouverte par la gendarmerie afin  d’établir les causes de ce meurt.

Dans la nuit du dimanche à lundi 14 janvier dernier, des cas d’agression à main armée ont été  enregistrés dans certains quartiers de la ville de Nola (Sud-ouest). Une situation qui inquiète la population craint la résurgence de la violence dans la localité.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • Entrez votre adresse email pour suivre ce blog et recevoir les notifications de nouveaux messages par email.

    Rejoignez 4 463 autres abonnés

  • RJDH – RCA

  • Avec le soutien de:

  • Internews

    Internews est une organisation internationale à but non lucratif dont la mission est de supporter les médias locaux dans le monde entier pour donner aux gens les nouvelles et les informations dont ils ont besoin, la possibilité de se connecter et les moyens de faire entendre leur voix. Internews soutient financièrement le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme et il n'est pas responsable des choix éditoriaux que le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme fait en termes de contenu.
%d blogueurs aiment cette page :