Bangui : Le nouveau gouvernement d’union nationale finalement mis en place

Bangui, 03 février 2013 (RJDH) – Le président de la République, François Bozize vient de signer ce Dimanche, 03 Février le décret de nomination des membres du nouveau gouvernement d’union nationale. L’attente des Centrafricains vient d’être récompensée par ce décret. Le soulagement se peint sur le visage de toute la population de Bangui.

 

Le gouvernement d’union nationale qui vient d’être mis en place est composé de trente et trois membres dont le Premier ministre, chef du gouvernement. Ce gouvernement a ses particularités et ses spécificités. En amont déjà, il y a le poste de vice Premier ministre qui est au nombre de deux, occupés par un membre de la rébellion de la coalition Séléka et un membre de la majorité présidentielle.

Autre particularité, le gouvernement d’un seul ministère d’Etat, mais de vingt et deux ministres et enfin de sept ministres délégués. Il faut aussi souligner que le premier ministre, Me Nicolas Tiangaye gère aussi le portefeuille des finances et du budget.

Très peu de femmes sont représentées dans ce gouvernement. Elles sont au nombre de trois et occupent les ministères du développement rural, de la santé publique, de la population et de lutte contre le VIH/Sida et celui des affaires sociales, de la solidarité nationale et de la promotion du genre.

Emma Ebi, habitante du quartier Miskine s’est insurgée contre la sous-représentation des femmes dans ce gouvernement d’union nationale. « Ce gouvernement est à 99% composé d’hommes. Les femmes sont mises à l’écart. Je me demande pourquoi cette inégalité flagrante ? C’est pour nous dire que les femmes ne sont pas capables d’accompagner ce processus de paix à travers ce gouvernement d’union nationale ? », s’est-elle plainte.

La population de Bangui est soulagée par la publication de ce décret présidentiel nommant les membres du gouvernement. Elle espère seulement que ces ministres se mettent rapidement et résolument au travail pour sortir le pays de l’ornière. « Je suis content que cette longue aventure prenne fin aujourd’hui. Je souhaite bon vent à tous nos nouveaux ministres. Mais je leur demande qu’une seule chose : ‘’de faire bien ce que la nation leur demande de faire pour l’intérêt de tout le monde’’. Je crois que d’ici lundi les choses sérieuses vont devoir commencer », a déclaré un passant que le RJDH a interrogé.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • Entrez votre adresse email pour suivre ce blog et recevoir les notifications de nouveaux messages par email.

    Rejoignez 4 465 autres abonnés

  • RJDH – RCA

  • Avec le soutien de:

  • Internews

    Internews est une organisation internationale à but non lucratif dont la mission est de supporter les médias locaux dans le monde entier pour donner aux gens les nouvelles et les informations dont ils ont besoin, la possibilité de se connecter et les moyens de faire entendre leur voix. Internews soutient financièrement le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme et il n'est pas responsable des choix éditoriaux que le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme fait en termes de contenu.
%d blogueurs aiment cette page :