Bambari : Le personnel humanitaire continue de quitter la localité

Bambari, 4 févr. 13 (RJDH) – Une partie des  personnels humanitaires et des  ONG  internationales  basés dans la ville de Bambari (centre), continuent de quitter la ville. Selon le témoignage d’un membre de cette équipe, arrivé à Bangui le 1er février, la population a besoin d’une assistance humanitaire urgente.

« Les besoins d’assistance humanitaire demeurent encore  très élevés,  malgré l’assistance d’urgence faite par le Comité Internationale de la Croix-Rouge et celle de Médecins sans frontière », a-t’il souligné avant de signaler des descentes sur le terrain de certaines ONG humanitaires pour evaluer la situation.

Il a affirmé que des personnes tuées lors des affrontements qui ont opposé les forces loyalistes et les rebelles, auraient été  inhumées au bord de la route au quartier Socada.

La même source a par ailleurs déploré le comportement de certains jeunes de la localité qui ont intégré la Séléka, et qui orientent ces rebelles en indexant la maison des particuliers, surtout du personnel humanitaire et les agents de l’Etat, afin d’opérer de pillages et autres sévisses.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • Entrez votre adresse email pour suivre ce blog et recevoir les notifications de nouveaux messages par email.

    Rejoignez 4 465 autres abonnés

  • RJDH – RCA

  • Avec le soutien de:

  • Internews

    Internews est une organisation internationale à but non lucratif dont la mission est de supporter les médias locaux dans le monde entier pour donner aux gens les nouvelles et les informations dont ils ont besoin, la possibilité de se connecter et les moyens de faire entendre leur voix. Internews soutient financièrement le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme et il n'est pas responsable des choix éditoriaux que le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme fait en termes de contenu.
%d blogueurs aiment cette page :